Crédits Photo: Courtoisie du Kozu

Nos suggestions pour vos soirées d'automne parmi nos restobars partenaires

RIVERSIDE


Photo courtoisie de Riverside

C’est sur un site laissé vacant par une ancienne usine, au bord du canal Lachine, que Nicolas Hamel, aussi propriétaire des bars Mme Lee et Ping Pong Club, a ouvert le Riverside. Véritable oasis de couleur dans le décor industriel, le bâtiment principal se dresse aux côtés d’immenses silos couverts de graffitis. À l’intérieur, les propriétaires ont laissé à l’artiste montréalais Le Bicar le soin de décorer les murs, aussi recouverts de plantes. En été, la grande terrasse permettra aux convives d’apprécier la vue sur l’eau. Plusieurs événements sont au calendrier pour la prochaine année, que ce soit des cours de yoga, des réceptions corporatives ou des événements privés.

 

HÀ VIEUX-MONTRÉAL


Photo courtoisie de HÀ

Monsieur HÀ en serait fier : son restaurant éponyme du Plateau Mont-Royal a ouvert cette année une nouvelle succursale, cette fois pour satisfaire les palais de gens du Vieux-Montréal. Le restaurant occupe le local de l’ancien établissement L’appartement, qui a été complètement redécoré par la designer Amlyne Philips (Kampai Garden, Flyjin, Jatoba et Kozu) dont on vous parle plus bas. Le style est épuré et les quelques éléments décoratifs rappellent les bia hoi, ces petits restaurants que l’on retrouve en grand nombre au Vietnâm. Au niveau du menu, on retrouve à la carte une cuisine inspirée des saveurs du Sud-Est de l’Asie accompagnée d’une carte des cocktails festive.

 

KOZU


Photo courtoisie de Kozu

Le Kozu a ouvert cet été ses portes dans le local autrefois occupé par le Rachel Rachel. C’est l’un des plus récents projets du Groupe A5 (qui est derrière le Flyjin, le Jatoba, le HÀ et le KampaÏ Garden, entre autres). Ils ont confié le design du local à la très-en-demande designer Amlyne Phillips, fondatrice de La Chambre & Co, qui signe de nombreux décors de cafés et de restaurants montréalais, en plus de ceux du Groupe. On reconnaît son style par les nombreuses plantes, les objets vintages et les touches de dorure ici et là. On retrouvera au Kozu un menu de type « brasserie asiatique », accompagné à merveille par une carte des cocktails originaux et une offre intéressante de sakés.