RestoBars

Vous savez ce qu’on dit : nous sommes ce que nous mangeons (et buvons). Notre réseau RestoBars s'étend d'un océan à l'autre ET nous sommes en mesure d'établir des filtres précis pour rejoindre n’importe quelle démographie. Dit autrement, c'est possible de parler autant aux fines-bouches huppées qu'aux kings des karaokés. 

25 000
faces d'affichage
4 100
Locations
26 M
Impressions / semaine
Télécharger la liste des locations

La vidéo

Tout ce qu’il y a à savoir sur ce réseau


3 choses à savoir

Saviez-vous ça?

1

Segmentation précise

Qui se ressemble, s’assemble. Les gens associent leur identité (brand) à celle des endroits où ils veulent se faire voir. Rejoindre exactement la personne à qui on veut exposer une campagne selon ses intérêts devient donc assez facile. Qu’il s’agisse d’établissements où se rejoignent les vendus au végétarisme ou les abonnés du café, la cible est dure à manquer lorsqu’on nous dit où viser.
2

Environnement favorable

C’est bien beau le Web et les réseaux sociaux, mais la vie hors-ligne est toujours importante. Les RestoBars offrent un environnement favorable aux interactions, ce qui en fait un choix de rêve pour annoncer puisque les gens sont plus réceptifs aux publicités. Les RestoBars sont les Tinder de la vraie vie et le social networking y prend tout son sens.
3

Industrie solide

Afficher dans les RestoBars est une valeur sûre pour vos investissements. Bien que les gens consomment la télé, les journaux et la radio de façon moins traditionnelle, rares sont ceux qui disent non à un 5 à 7. Et qui ne rate aucun 5 à 7? Nos panneaux, of course, parce que FYI, l’industrie de l’affichage, elle, se porte bien.

La Crowd

Qui on trouve dans ce réseau?

Florence, 24

  • Possède un baccalauréat en communication
  • Habite en collocation avec sa soeur
  • Pratique la course à pied
  • Binge watch des séries sur Internet
  • Refuse de manger les restants de la veille
«Pourtant, je pensais que c’était fini la mode du kale»

Gabriel, 32

  • Concepteur de jeux vidéo
  • Vient d’acheter son premier condo sans-balcon-mais-avec-terrasse-sur-le-toit
  • Fiancé à une artiste peintre
  • Adepte d’escalade
  • Possède quelques bitcoins
«Des fois, je m’ennuie de Mega Man…le 2, pas le 1 lol»

Guillaume, 41

  • Propriétaire d’un immeuble à revenus
  • Représentant en milieu technologique qui voyage beaucoup pour le travail
  • Abonné au Mansfield
  • Visite un vignoble deux fois par année, en parle toute l’année
  • Apprécie l’écolo du vélo, mais préfère le confort de l’auto
«Le vin nature, c’est tellement ça!»

Produits Disponibles

Maintenant que vous êtes vendus à ce réseau, voici les produits disponibles